La foi et la raison ne sont-elles pas incompatibles ?

Question :

Le christianisme me semble ridicule. Je ne peux pas croire qu'il faille mettre son cerveau à la porte pour accepter des mystères incompréhensibles. Comment peut-on me demander d'accepter ce que je ne peux pas comprendre ? La "foi", comme vous l'avez appelée (je l'appelle superstition) est inconciliable avec la raison.

Réponse :

Vous avez une notion erronée du terme catholique "mystère". Un mystère n'est pas quelque chose dont on ne peut rien savoir, mais quelque chose dont on ne peut tout savoir.

Dieu nous a donné un cerveau et attend de nous que nous l'utilisions pour comprendre les mystères de la foi, dans la mesure où cette compréhension est possible. Le fait qu'une compréhension totale ne soit pas possible ne signifie pas qu'il faille "laisser son cerveau à la porte", pas plus que le fait de ne pas comprendre entièrement la physique quantique.

Il n'y a pas d'opposition réelle entre les vérités de la raison et les vérités de la foi, mais seulement une opposition apparente. Lorsque des scientifiques présentent comme un fait ce qui n'est qu'une hypothèse non prouvée, ou lorsque des théologiens prennent leurs opinions personnelles pour des articles de la révélation divine, on a l'impression qu'il y a un conflit entre les deux domaines, mais ce n'est pas le cas. Ce n'est que parce que quelqu'un s'est trompé qu'il y a apparence de conflit.

La foi nous en dit plus que ce que nous pourrions savoir par la seule raison, mais elle ne peut pas contredire la raison. En outre, nous pouvons utiliser notre raison pour mieux comprendre notre foi. En fait, c'est une définition classique de la théologie : La foi à la recherche de la compréhension.

Lire l'article en anglais

Pour aller plus loin sur ce sujet

Ce contenu vous a plu ?
Aidez-nous

Faire un don